gravure printing

Qu’est-ce que le gravure printing ?

gravure printing

La gravure laser, aussi appelée gravure printing, est une méthode de gravure très précise, pouvant être utilisée sur toutes sortes de matériaux, aussi bien souples que rigides, comme le verre, le plastique, le cuir, le bois ou encore le métal. À suivre : tout savoir sur le fonctionnement de ce type de gravure, ses applications, les alternatives existantes et ses avantages.

Le fonctionnement de la gravure printing

Le principe de la gravure laser est plutôt simple : un faisceau laser est projeté sur une surface, en suivant un motif prédéfini. Au niveau de la zone de contact entre le laser et le matériau, la température très élevée entraîne une altération de la surface se traduisant par une évaporation, par une combustion, ou par un changement de couleur, en fonction du type de matière gravé. C’est cette altération qui fait apparaître le motif initial.

Des spécialistes tels que Troteclaser peuvent vous accompagner dans vos projets de gravure printing.

Le graveur laser est paramétré en fonction de la nature du matériau à graver (du verre et du bois n’ont pas besoin de la même durée d’exposition au laser pour être gravés), de la profondeur des sillons désirée et de l’épaisseur de trait voulue.

Pour la mise en œuvre, le principe ressemble beaucoup à celui de l’impression traditionnelle sur papier : le projet de gravure est élaboré sur ordinateur et envoyé via un pilote d’impression au graveur laser qui va s’occuper de le reproduire sur le matériau choisi.

Il existe deux types de gravures laser : la gravure de trame qui s’effectue point par point et ligne par ligne comme une impression classique sur du papier par une imprimante, et la gravure vectorielle qui suit les contours du motif, et termine la gravure d’un élément avant de passer au suivant.

Les domaines d’application

Ils sont incroyablement nombreux et diversifiés : la gravure printing se rencontre aussi bien dans la personnalisation d’objets publicitaires, que dans le monde du sport avec la gravure des noms des champions sur les trophées. Elle est également présente en imprimerie où elle participe à la fabrication des tampons, en bijouterie ou dans l’automobile avec la gravure des numéros de série. Dans la mesure où la quasi-totalité des matériaux peut être gravée au laser, les seules limites sont celles de la dimension de la machine.

Les alternatives à la gravure printing

La seule alternative à la gravure laser est la gravure artisanale, faite à la main. Aujourd’hui, elle se réalise essentiellement sur du bois, sur du verre, sur de la pierre ou sur les métaux utilisés pour la fabrication des bijoux. Elle se pratique à l’aide d’outils simples (échoppes, onglettes elliptiques, gouges à évider, pointes en acier, poinçons, etc.) ou électriques équipés de fraises à graver. Ce type de gravure, qui demande un savoir-faire et une dextérité extraordinaire, est malheureusement rapidement limité : impossibilité de graver un grand nombre de pièces rapidement, difficulté à garder la forme initiale de la surface à graver dans le cas d’une gravure sur du métal, risque accru de casse pour la gravure sur verre, prix élevé des prestations, impossibilité de graver des objets de petite taille, etc.

Les avantages de la gravure laser

Ce procédé est de plus en plus souvent utilisé car :

– La gravure est permanente, régulière, et résistante à l’abrasion.

– Il donne la possibilité de graver sur des petits objets, facilement déformables, sans toucher à leur forme initiale.

– La gravure, extra-fine et très précise, facilite la reproduction d’une image dans ses moindres détails.

– Le taux de ratés est quasiment nul.

– La rapidité de gravure est inégalable.

Si vous avez besoin de faire graver un grand nombre d’objets rapidement, faites confiance à la gravure laser !