impression 3D

L’impression 3D : quel avenir en 2015 ?

Le marché de l’impression 3D a connu une ascension fulgurante en très peu de temps. Qu’en est-il de l’avenir de cette technologie ? Faut-il se lancer dès maintenant ?

Un marché en hausse de 20 % par an

Dans une étude menée récemment, l’éditeur Xerfi a déclaré qu’en France, comme dans les autres pays du monde, le marché de l’impression 3D connaît une effervescence importante. Il se trouve que de nombreux domaines sollicitent beaucoup cette technologie, entre autres la fabrication de matériel médical. Nombreuses sont les sociétés qui produisent des prothèses dentaires et auditives à l’aide de l’impression 3D, car les imprimantes peuvent reproduire avec précision des formes personnalisées. C’est également le cas d’entreprises dans l’automobile, dans le spatial ou l’aéronautique, qui utilisent l’impression 3D pour fabriquer divers outillages ainsi que les moules et les prototypes.

Du matériel de moins en moins inaccessible

L’année 2014 a affiché 108 151 ventes de machines d’impression 3D à travers le monde. Cela démontre la jeunesse du marché, mais également son potentiel important. D’après le cabinet d’étude Gartner, les ventes devraient doubler en 2015, avec des prévisions de 217 000 imprimantes 3D vendues. De plus, la concurrence actuelle sur le marché tire les prix vers le bas, même pour les imprimantes utilisant la technique d’extrusion, qui se vendent déjà à moins de mille dollars US. Quant aux autres types d’imprimantes 3D destinées aux particuliers, elles sont actuellement accessibles pour quelques centaines de dollars.

La prudence reste de rigueur

Surfer sur la vague assez tôt peut constituer une stratégie payante pour une entreprise. Investir dans du matériel d’impression 3D est alors potentiellement un bon filon, notamment si c’est pour lancer la tendance sur de nouveaux marchés. Attention toutefois, car Gartner souligne également le fait que le marché de l’impression 3D ne sera définitivement consolidé que d’ici cinq à dix ans. Utiliser cette nouvelle technologie pour conquérir des marchés nécessite donc avant tout la mise en place d’un dossier Coface, qui servira de garantie pour cette passionnante aventure.