impression

Les différents procédés d’impression

Il existe plusieurs procédés d’impression que l’on catégorise distinctement en deux : traditionnels et numériques, à choisir selon le nombre de productions.

Les procédés d’impression traditionnels

  • L’offset : il s’agit d’un procédé pour la production d’imprimés en grande quantité (journaux, livres, magazines, commerciaux, etc.) dont le principe est simple : une répulsion de l’eau à l’encre. En effet, un petit filet d’encre se dépose sur la plaque imprimante qui va alors le reporter sur un rouleau en caoutchouc appelé blanchet. C’est ce dernier qui se charge enfin de l’impression sur papier.
  • L’héliogravure : avec ce procédé, la forme imprimante est en creux rempli d’encre très liquide. C’est le cuivre ou l’inox qui constitue le cylindre d’impression et la gravure se fait chimiquement ou au laser. La tonalité de la couleur et la gradation de l’image se font en fonction de la taille et de la profondeur de chaque creux. On utilise surtout ce procédé pour les tirages comportant énormément d’images.
  • La Flexographie : elle permet un séchage vraiment rapide de l’encre et est surtout utilisée pour l’impression des emballages alimentaires (sacs plastiques, cartons…). Cependant, il est possible d’imprimer par flexographie sur divers supports.
  • La sérigraphie : c’est une technique qui vise à verser de l’encre sur le support à imprimer (bouteilles, textiles, bois, façade d’immeuble…) pour qu’il soit ensuite raclé. L’encre traverse ainsi les écrans à travers les parties non cachées pour donner le motif voulu.
  • La tampographie : ce procédé d’impression utilise le même principe que celui du timbre en caoutchouc. La technique consiste au transfert de l’encre sur un objet à l’aide d’un tampon. On applique ce moyen d’impression sur les boutons, les capsules, les touches, etc.

Les différents procédés d'impression

Les procédés d’impression numérique

  • Le jet d’encre : ce procédé d’impression numérique consistant à imprimer en projetant de petites gouttes d’encre sur un support. Il s’agit de la technique utilisée par les imprimantes courantes de bureau.
  • La xérographie : c’est un procédé d’impression durant lequel le cylindre d’impression est enduit de polymère spécial qui va attirer de petites particules pour que l’encre puisse être transférée sur le support tout en étant chauffé.
  • L’impression thermique : ce procédé d’impression fonctionne en chauffant un ruban contenant de l’encre. Il sera alors piqué selon le point de trame souhaité avant que la dorure à chaud ne prenne le relais.